Marc-Emmanuel Zanoli – Lauréat du Prix Clerc Milon de la Danse 2018

Marc-Emmanuel Zanoli se forme à l’Ecole de Danse de l’Opéra national de Paris et au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. Engagé par le Ballet de l’Opéra national de Paris (2003 -2004), il intègre le Corps de Ballet de l’Opéra National de Bordeaux en 2004.

Il danse les chorégraphies de Charles Jude dans le rôle-titre / Don Quichotte, Carabosse, Diamant / La Belle au Bois Dormant, Paris / Roméo et Juliette, Hilarion / Giselle, Le Lac des Cygnes, Drosselmeier / Casse-Noisette, Coppelius / Coppélia, Czardas / Raymonda de Marius Petipa, Loup / Petrouchka de Michel Fokine, Noces de Bronislava Nijinska, Le Tricorne, Le Sacre du Printemps de Leonide Massine, Suite en Blanc et Confident / Icare de Serge Lifar, Flegmatique, 2e Thème / Les Quatre Tempéraments, Sérénade, Violin Concerto et Who Cares? de George Balanchine, Tam-tam et Percussion de Felix Blaska, Le Messie, Chopin Nùmero Uno, Carmina Burana et Caliban / La Tempête de Mauricio Wainrot, In the Middle, Somewhat Elevated de William Forsythe, Petite Mort de Jirí Kylián, Annonciation (l’Ange, création mondiale du rôle par un garçon) d’Angelin Preljocaj, The Sofa d’Itzik Galili, If to Leave is to Remember de Carolyn Carlson, La Reine Morte de Kader Belarbi, Etreintes brisées de Claude Brumachon, La Vie parisienne de Kader Attou…

Il participe aux créations de Zatoïchi de Carlotta Ikéda, Triphase et La Sorcière / Hänsel et Gretel d’Emmanuelle Grizot, Valse(s) de Thierry Malandain, Tétris d’Anthony Egéa, Un Américain à Paris, Rhapsodie in Blue de Joey McKneely, Il est de certains coeurs d’Itzik Galili, Parfois une hirondelle de Claude Brumachon, Symphonie en trois mouvements de Richard Wherlock…

Marc-Emmanuel Zanoli Prix Clerc Milon de la Danse