Soirée de remise du Prix Clerc Milon de la Danse 2018

Soirée de remise du Prix Clerc Milon de la Danse 2018

Le samedi 16 juin 2018, au Château Clerc Milon à Pauillac, la Fondation d’Entreprise Philippine de Rothschild a remis le Prix Clerc Milon de la Danse 2018 à :

Alice LELOUP et Marc-Emmanuel ZANOLI,

tous deux membres du Ballet de l’Opéra National de Bordeaux, choisis par un jury composé de Brigitte LEFEVRE, Présidente, Elisabeth PLATEL et Heinz SPOERLI.

La remise du Prix s’est déroulée après un magnifique spectacle donné par l’ensemble du Ballet de l’Opéra National de Bordeaux dirigé par Eric QUILLERÉ et présentant les pièces suivantes :

Suite en Blanc de Serge Lifar (extraits)
Don Quichotte de Charles Jude (Pas de deux)
B comme… de Nicolas Le Riche (2ème et 3ème Mouvements)

Une réception sur la terrasse du Château Clerc Milon a clôturé cette soirée.

Marc-Emmanuel Zanoli – Lauréat du Prix Clerc Milon de la Danse 2018

Marc-Emmanuel Zanoli – Lauréat du Prix Clerc Milon de la Danse 2018

Marc-Emmanuel Zanoli se forme à l’Ecole de Danse de l’Opéra national de Paris et au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. Engagé par le Ballet de l’Opéra national de Paris (2003 -2004), il intègre le Corps de Ballet de l’Opéra National de Bordeaux en 2004.

Il danse les chorégraphies de Charles Jude dans le rôle-titre / Don Quichotte, Carabosse, Diamant / La Belle au Bois Dormant, Paris / Roméo et Juliette, Hilarion / Giselle, Le Lac des Cygnes, Drosselmeier / Casse-Noisette, Coppelius / Coppélia, Czardas / Raymonda de Marius Petipa, Loup / Petrouchka de Michel Fokine, Noces de Bronislava Nijinska, Le Tricorne, Le Sacre du Printemps de Leonide Massine, Suite en Blanc et Confident / Icare de Serge Lifar, Flegmatique, 2e Thème / Les Quatre Tempéraments, Sérénade, Violin Concerto et Who Cares? de George Balanchine, Tam-tam et Percussion de Felix Blaska, Le Messie, Chopin Nùmero Uno, Carmina Burana et Caliban / La Tempête de Mauricio Wainrot, In the Middle, Somewhat Elevated de William Forsythe, Petite Mort de Jirí Kylián, Annonciation (l’Ange, création mondiale du rôle par un garçon) d’Angelin Preljocaj, The Sofa d’Itzik Galili, If to Leave is to Remember de Carolyn Carlson, La Reine Morte de Kader Belarbi, Etreintes brisées de Claude Brumachon, La Vie parisienne de Kader Attou…

Il participe aux créations de Zatoïchi de Carlotta Ikéda, Triphase et La Sorcière / Hänsel et Gretel d’Emmanuelle Grizot, Valse(s) de Thierry Malandain, Tétris d’Anthony Egéa, Un Américain à Paris, Rhapsodie in Blue de Joey McKneely, Il est de certains coeurs d’Itzik Galili, Parfois une hirondelle de Claude Brumachon, Symphonie en trois mouvements de Richard Wherlock…

Marc-Emmanuel Zanoli Prix Clerc Milon de la Danse

Marc-Emmanuel Zanoli

 

Alice Leloup – Lauréate du Prix Clerc Milon de la Danse 2018

Alice Leloup – Lauréate du Prix Clerc Milon de la Danse 2018

Alice Leloup se forme à l’École de Danse de l’Opéra national de Paris (2002-2009). Supplémentaire à l’Opéra national de Paris (2009-2011), elle intègre le Corps de Ballet de l’Opéra National de Bordeaux en septembre 2011.

Elle danse les chorégraphies de Charles Jude Casse-Noisette, L’Oiseau Bleu / La Belle au Bois Dormant, Giselle, Coppélia, Roméo et Juliette, Le Lac des Cygnes, Don Quichotte, Paquita de Petipa, Icare et Suite en Blanc de Serge Lifar, Violin Concerto et Who Cares? de George Balanchine, Tam-tam et Percussion de Felix Blaska, La Reine Morte de Kader Belarbi, Le Messie et Sycorax / La Tempête de Mauricio Wainrot, Minus 16 d’Ohad Naharin, Faun de Sidi Larbi Cherkaoui…

Elle participe aux créations de Symphonie en trois mouvements de Richard Wherlock, Au-delà des Grands Espaces d’Hamid Ben Mahi, Pneuma de Carolyn Carlson, Just Before Now de Xenia Wiest, La Danse peut-elle Résister ? re-création de Jean-Claude Gallotta…

Prix Clerc Milon de la Danse lauréate

Alice Leloup

 

Alice Leloup et Marc-Emmanuel Zanoli, danseurs de l’Opéra National de Bordeaux récompensés par le Prix Clerc Milon de la Danse 2018

Alice Leloup et Marc-Emmanuel Zanoli, danseurs de l’Opéra National de Bordeaux récompensés par le Prix Clerc Milon de la Danse 2018

Samedi soir, les vignes de Château Clerc Milon ont été le théâtre de la deuxième édition du Prix Clerc Milon de la Danse. Créé en 2016, ce prix couronne deux talents du Corps de Ballet de l’Opéra National de Bordeaux.

Philippe Sereys de Rothschild, P-DG de Baron Philippe de Rothschild S.A. et Président de la Fondation d’Entreprise Philippine de Rothschild, sa famille et Brigitte Lefèvre, Présidente du Jury du prix, ont remis le Prix Clerc Milon de la Danse à Alice Leloup et Marc-Emmanuel Zanoli en présence de Laurence Dessertine, Présidente de l’Opéra National de Bordeaux, Marc Minkowski, Directeur Général de l’Opéra, Eric Quilleré, Directeur de la Danse, et des membres du Jury.

Marc Minkowski, Laurence Dessertine, Brigitte Lefèvre, Alice Leloup (lauréate), Elisabeth Platel, Philippe Sereys de Rothschild, Camille Sereys de Rothschild, Julien de Beaumarchais de Rothschild, Jean-Pierre de Beaumarchais, Marc-Emmanuel Zanoli (lauréat), Heinz Spoerli, Eric Quilleré

 

« Nous souhaitons faire du Prix Clerc Milon de la Danse un véritable tremplin pour les artistes qui le reçoivent, et de la soirée de remise des prix, un moment unique où les danseurs du Ballet de l’Opéra National de Bordeaux font partager leurs passions. Nous nous réjouissons donc d’accueillir pour la deuxième fois, au nom de la Fondation Philippine de Rothschild, ce très bel événement autour de la danse et du vin, symboles de Château Clerc Milon. Au travers de ce Prix, nous sommes heureux de conforter notre collaboration avec l’Opéra National de Bordeaux, haut-lieu de la vie culturelle de la ville. Nous perpétuons ainsi l’engagement familial dans la vie artistique de la région bordelaise » souligne Philippe Sereys de Rothschild, Président de la Fondation.

Un choix récompensant travail et fidélité

Pour cette deuxième édition du Prix Clerc Milon de la Danse, décerné avec l’Opéra National de Bordeaux, le Jury composé de Brigitte Lefèvre, Présidente, d’Elisabeth Platel et de Heinz Spoerli, a choisi de récompenser Alice Leloup et Marc-Emmanuel Zanoli, tous deux formés à l’Ecole de Danse de l’Opéra national de Paris et membres du Corps de Ballet de l’Opéra National de Bordeaux respectivement depuis 2011 et 2004.

Pour sélectionner ces danseurs, les membres du Jury ont assisté aux représentations des trois derniers ballets programmés cette saison par l’Opéra National de Bordeaux : Don Quichotte, chorégraphie de Charles Jude, B comme…, chorégraphie de Nicolas Le Riche et Pneuma, chorégraphie de Carolyn Carlson.

Brigitte Lefèvre, Présidente du Jury, explique le choix de ce palmarès :

« Le Jury a choisi de distinguer, pour leur travail et leur engagement au sein du Ballet de l’Opéra National de Bordeaux, deux artistes talentueux, dans deux moments différents de leurs carrières.

Depuis son entrée dans le Ballet de l’Opéra National de Bordeaux en 2011, Alice Leloup n’a cessé de progresser dans son art et d’ouvrir son répertoire dans des esthétiques diverses.

Marc-Emmanuel Zanoli est, depuis son arrivée en 2004, un élément essentiel du Ballet de l’Opéra National de Bordeaux par ses qualités de danseur et d’acteur ainsi que par son ouverture d’esprit et son tempérament positif. » bla

Ashley Whittle – Lauréat du Prix Clerc Milon de la Danse

Ashley Whittle – Lauréat du Prix Clerc Milon de la Danse

Ashley Whittle
Membre du Corps de Ballet de l’Opéra National de Bordeaux
Prix Clerc Milon de la Danse 2016

Formation : Royal Ballet School (2000 – 2010)

Engagements : Ballet de l’Opéra National de Bordeaux depuis 2010.

Répertoire : Don Quichotte, Manon, La Belle au bois dormant, Casse-Noisette, Cendrillon, Roméo et Juliette, Concerto (Royal Ballet)…

Ballet de l’Opéra National de Bordeaux : Benvolio dans Roméo et Juliette, Pas de six dans Giselle (2011 et 2012), danse cosaque dans Casse-Noisette de Charles Jude, Tétris création d’A. Egéa, Petite Mort de Jirí Kylián, Le Messie de Mauricio Wainrot, Stravinsky Violin Concerto, Pas de deux dans Les Quatre Tempéraments de G. Balanchine, Carmina Burana et Chopin Número Uno de Mauricio Wainrot, Un Américain à Paris et Rhapsody in Blue de McNeely et Who Cares ? de G. Balanchine, Variation de l’Acte III dans Paquita (Dans les pas de Petipa, juin 2012), Giselle (octobre 2012), La Belle au bois dormant (décembre 2012), Tam-Tam et Percussions de F. Blaska, Petite Mort de J.Kylián, Parfois une hirondelle création de C. Brumachon (Quatre tendances/4 mars 2013), Coppélia (juin 2013), Concerto pour violon de Balanchine et Symphonie en trois mouvements création de R. Wherlock (Trilogie Stravinsky octobre 2013), Mercutio dans Roméo et Juliette de Charles Jude (décembre 2013), Pneuma création de Carolyn Carlson (mars 2014), Don Quichotte de Charles Jude (2014), Suite en blanc de S. Lifar (octobre 2014), le Prince dans Casse-Noisette de Charles Jude (décembre 2014), Pas de trois/Le Lac des cygnes de Charles Jude (juin 2015), Pneuma et Prince dans Pas de deux de Casse-Noisette/Gala Petipa (octobre 2015), L’Oiseau bleu/La Belle au bois dormant de Charles Jude (décembre 2015)…

Tournées du Ballet de l’Opéra National de Bordeaux : Casse-Noisette et Soirée de Gala en Chine (Pékin, Guangzhou, Lanzhou et Xian, janvier 2012), Soirée Balanchine (Italie, avril 2012), Quatre tendances et Dans les pas de Petipa (Hong Kong, juin 2012), tournée 2013, Carmina Burana et Chopin Número Uno de Mauricio Wainrot (Saint-Maxime, Istanbul et Vérone en 2014), Suite en blanc (Istanbul, mai 2015), Pneuma (Théâtre Marinsky de Saint-Pétersbourg octobre 2015, Théâtre National de Chaillot février 2016).

Claire Teisseyre – Lauréate du Prix Clerc Milon de la Danse

Claire Teisseyre – Lauréate du Prix Clerc Milon de la Danse

Claire Teisseyre
Soliste du Ballet de l’Opéra National de Bordeaux
Prix Clerc Milon de la Danse 2016

Formation : Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris de 2006 à 2011 (où elle travaille notamment avec Claude De Vulpian), élève d’Attilio Labis.

Prix : Grand Prix Carpeaux du concours de Valenciennes (2010), Médaille d’or du Tanzolymp de Berlin (2011)

Répertoire : Armide dans Le Pavillon d’Armide de Fokine et Variations (variation de la Cigarette, Lifar) en 2010, Prologue de La Belle au bois dormant de Petipa (la fée Lilas) en 2011 au CNSMDP, L’Océanide dans Les Noces fantastiques de Lifar (Gala Tanzolymp de Berlin en 2011).

Engagement : membre du Corps de Ballet de l’Opéra National de Bordeaux depuis 2013, elle a été nommée soliste en décembre 2015.

Ballet de l’Opéra National de Bordeaux : Giselle de Charles Jude (juin 2011 et octobre 2012), Casse-Noisette de Charles Jude (décembre 2011), Gershwin Tempo (McKneely – Balanchine, mars 2012), Grand pas de Paquita et de Raymonda (Dans les pas de Petipa, juin 2012), La Belle au bois dormant de Charles Jude (Fée Candide, amies d’Aurore, Saphir et amis des Fiancés, décembre 2012), Coppélia de Charles Jude (juin 2013), Concerto pour violon de Balanchine (octobre 2013), Roméo et Juliette de Charles Jude (décembre 2013), Don Quichotte de Charles Jude (juin 2014), Amie dans Icare et la Sieste et Adage dans Suite en blanc de Serge Lifar (octobre 2014), Tam tam et percussion de Felix Blaska et Minus 16 d’Ohad Naharin (4 Tendances/5, mars 2015), Pas de trois et Grand Cygne/Le Lac des cygnes de Charles Jude (juin 2015), Pneuma et Cygne blanc pas de deux du Lac des cygnes/Gala Petipa (octobre 2015), Fée des lilas/La Belle au bois dormant de Charles Jude (décembre 2015)…

Tournées avec le Ballet de l’Opéra National de Bordeaux : Casse-Noisette en Chine (Xi’an, Pékin, Guangzhou et Lanzhou) en janvier 2012, Soirée Balanchine (Les Quatre Tempéraments) en Italie (Vérone, Udine et Legnago) en avril 2012, Dans les pas de Petipa (Paquita, Raymonda) à Hong Kong en juin 2012, Suite en blanc (Istanbul, mai 2015), Pneuma (Théâtre Marinsky de Saint-Pétersbourg octobre 2015, Théâtre National de Chaillot février 2016)…

 

Prix Clerc Milon de la Danse

La Fondation d’Entreprise Philippine de Rothschild a décerné le premier Prix Clerc Milon de la Danse en partenariat avec l’Opéra National de Bordeaux

La Fondation d’Entreprise Philippine de Rothschild a décerné le premier Prix Clerc Milon de la Danse en partenariat avec l’Opéra National de Bordeaux

Deux jeunes artistes, la danseuse française Claire Teisseyre et le danseur anglais Ashley Whittle, sacrés lauréats 2016 par le jury présidé par Brigitte Lefèvre

Prix Clerc Milon de la Danse

Les lauréats, Claire Teisseyre et Ashley Wittle

Afin d’honorer la mémoire de leur mère Philippine de Rothschild, ses trois enfants, Philippe Sereys de Rothschild, Camille Sereys de Rothschild et Julien de Beaumarchais de Rothschild ont créé, en novembre 2015, la Fondation d’Entreprise Philippine de Rothschild.

La Fondation a souhaité décerner un prix qui reflète les passions artistiques de la baronne Philippine de Rothschild. Ainsi est né le Prix Clerc Milon de la Danse, visant à distinguer un jeune espoir, danseuse ou danseur du corps de ballet de l’Opéra National de Bordeaux. Ce prix vient d’être attribué pour la première fois par un jury composé de trois grands professionnels internationaux de la danse : Brigitte Lefèvre, Nicolas Le Riche, Cyril Atanassoff.

Le Prix Clerc Milon de la Danse 2016 a été remis hier soir à Claire Teisseyre (formée au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris), récemment nommée soliste et Ashley Whittle (formé à la Royal Ballet School), membre du corps de ballet de l’Opéra National de Bordeaux. Ces artistes ont respectivement rejoint en 2013 et 2010 la compagnie dirigée par Charles Jude. Chacun s’est vu attribuer par la Fondation une dotation de 5000 €, le trophée « Prix Clerc Milon de la Danse 2016 » et du vin de Château Clerc Milon correspondant à leur année de naissance.

Claire Teisseyre et Ashley Whittle, choisis par un jury unanime

Prix Clerc Milon de la Danse

Olivier Lombardie, Charles Jude, Laurence Dessertine, Ashcley Wittle, Brigitte Lefèvre, Claire Teisseyre, Marc Minkowski, Nicolas Le Riche, Cyril Atanassoff

Pour sélectionner ces espoirs de la danse, les membres du jury ont assisté aux représentations des trois derniers ballets programmés cette saison par l’Opéra National de Bordeaux :
La Reine Morte, chorégraphie de Kader Belarbi – Giselle, chorégraphie de Charles Jude d’après Jean Coralli et Jules Perrot – Le Messie, chorégraphie de Mauricio Wainrot… Un palmarès que la présidente, Brigitte Lefèvre, justifie au nom de son jury :

« …Nous avons donc décidé d’accorder le Prix Clerc Milon de la Danse à Ashley Whittle et de récompenser également Claire Teisseyre. À travers eux, ce sont tous les artistes du corps de ballet que nous honorons. Ils sont les représentants de la qualité de ce corps de ballet. Nous nous sommes mis d’accord sur ces deux personnalités très rapidement… Un choix qui comporte une part d’objectivité – la technique, l’investissement – mais qui tient également compte de ce supplément d’âme, de cette lumière particulière qui les a faits distinguer :
Claire Teisseyre, qui vient tout juste de sortir du corps de ballet (elle en faisait encore partie lorsque nous avons débuté nos investigations) nous est apparu avoir une très grande potentialité d’interpréter un répertoire qui peut continuer à s’ouvrir. Elle a une grâce naturelle et – à titre personnel – j’ai beaucoup été touchée par sa manière d’inscrire son mouvement dans l’espace, ainsi que par la manière dont la scène la stimule.
Ashley Whittle, qui fait partie du corps de ballet depuis 2010, est plein d’allant. Il a un appétit de danse qui me fait sourire en le voyant sur scène. Notre regard ne le quitte plus… même si, je tiens à le répéter, plusieurs artistes étaient également très intéressants. Il y a cependant eu un consensus qui s’est rassemblé autour de lui.
Au-delà de ces artistes, ce prix rend également hommage à la direction de l’Opéra National de Bordeaux, à Thierry Fouquet qui en fut directeur général jusqu’en mai dernier, à Charles Jude et à l’ensemble du Ballet de cette belle maison. »

Un palmarès fidèle à l’esprit de Philippine de Rothschild

Prix Clerc Milon de la Danse

Charlotte-Marie Ögren, Camille Sereys de Rothschild, Julien de Beaumarchais de Rothschild, Ashley Wittle, Claire Teisseyre, Philippe Sereys de Rothschild, Jean-Pierre de Beaumarchais

A l’occasion de cette remise de Prix, organisée au cœur des vignes du Château Clerc Milon,
Philippe Sereys de Rothschild, au nom de la Fondation, a rappelé combien ce Prix et ses lauréats s’inscrivent dans le prolongement de l’action de Philippine de Rothschild, grand mécène, attachée à soutenir les artistes et à favoriser leurs créations :

« Je suis très heureux que cette première manifestation de la Fondation se passe au milieu des vignes là où étaient les racines de notre mère, Philippine de Rothschild. Elle était aussi profondément attachée à la vie culturelle et artistique de la région et au rayonnement du Grand Théâtre de Bordeaux. Nous avons donc souhaité par la Fondation qui porte son nom, encourager les jeunes talents de la danse et aider à mieux connaître cette discipline artistique tellement exigeante. »